Masquer le menu

25 novembre 2015

Aménagement & patrimoine

Les Terres Neuves,
la métamorphose d’une cité en un quartier durable

Partager :

S'abonner au flux RSS :

C’est dans le cadre d’une Convention Publique d’Aménagement (CPA) signée en 2004 et d’une convention avec l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) signée en 2005 que le quartier des Terres Neuves, à Bègles a été réhabilité. Le quartier comprend aujourd’hui près de 1 250 logements, dont 1 150 neufs et une centaine ayant été réhabilités, ainsi que le Parc de l’Économie créative - Terres Neuves la Tribu, l’ensemble étant desservi par le tramway de la métropole bordelaise.

Ce projet est original et exemplaire car sur ce territoire nous apportons de nouveaux logements, des emplois avec notamment la cité numérique et ceux aussi créés par les nombreuses entreprises liées à l’économie créative, le tout desservi par les transports en commun en site propre.

Jean-Etienne Surleve-Bazeille, adjoint au maire chargé de l’urbanisme, de la ville de Bègles.

La construction, la réhabilitation et l’aménagement du quartier

Le quartier des Terres Neuves est situé à Bègles en Gironde, au sud de l’agglomération bordelaise (en 1ère couronne). La ville de Bègles, 25 000 habitants, est caractérisée par un passé industriel, ouvrier et maraîcher et comporte 34% de logements locatifs sociaux (source : Mairie de Bègles).

Le quartier des Terres Neuves représentait une réelle opportunité pour la ville de Bègles. Composé d’une cité de plusieurs bâtiments des années 60 (Yves Farge) ainsi que d’une friche militaire et industrielle à l’abandon, il bénéficiait d’une situation géographique privilégiée, à 10 minutes du centre de Bordeaux.

Le projet comprenait la démolition-reconstruction de logements sociaux, la réhabilitation de bâtiments tertiaires et l’aménagement de l’ensemble. Il devait répondre à trois grandes problématiques :

Le projet a bénéficié d’un portage politique des élus de la Ville à toutes les étapes stratégiques du projet (concertation, concours, permis de construire, livraison, …) et la participation d’architectes / urbanistes de rang international.

L’opération mixe de manière équilibrée logements locatifs sociaux, accession à la propriété et logements locatifs libres. Tous les locataires ont reçu une proposition de relogement soit dans le quartier soit dans un rayon de 500 mètres. Une démarche de participation des habitants a été mise en place : accompagnement adapté à chaque phase du projet, accompagnement aux nouveaux usages des bâtiments et des espaces publics, mise en relation avec les habitants et les institutions.

Crédit Photo Philippe Caumes
Crédit : Philippe CAUMES

Un quartier durable

Une architecture «intelligente»

Plusieurs dispositifs permettent aux habitants de limiter les charges et alléger l’impact écologique des consommations domestiques. Des choix constructifs innovants ont été faits pour l’isolation, le chauffage et la ventilation des nouveaux logements, conçus selon les principes bioclimatiques. Certains logements sont équipés de serres / loggias qui chauffent les intérieurs en hiver grâce au rayonnement solaire, diminuant ainsi les besoins en chauffage. Les appartements à double orientation offrent la possibilité de ventiler naturellement en ouvrant les fenêtres sur les deux faces du bâtiment, évitant ainsi de recourir à une climatisation coûteuse en électricité et émettrice de gaz à effet de serre.

Énergie bois et énergie solaire

Plus de 80% de l’énergie consommée est produite grâce au bois. Tous les bâtiments sont raccordés à un réseau de chaleur alimenté par une chaufferie biomasse bois gaz, qui fournit le chauffage des intérieurs ainsi qu’une partie de l’eau chaude sanitaire. Le bois présente un double avantage environnemental : il n’aggrave pas l’effet de serre car son bilan carbone est nul et il est aussi une matière première renouvelable et régionale. Pour certains logements, l’eau chaude est générée par des panneaux solaires thermiques.

Chaufferie Biomasse Terres Neuves 3
Crédit photo : Dalkia

Focus – L’éco-conception des logements garantit :

Transports

L’offre de transport a été organisée autour d’un pôle multimodal : tramway, bus, stations Vcub (vélos de  Bordeaux Métropole), Bluecub (voitures électriques), Citiz (voiture partage). De plus, de nombreuses allées et promenades invitent à se déplacer à pied ou à vélo.

Un Parc de l’économie créative – Terres Neuves la Tribu

La  conversion des Terres Neuves comprend également la création d’un Parc de l’Economie créative Terres Neuves la Tribu composé de pôles d’activités dédiés : pôle Image, pôle Formation, pôle Emploi, d’hôtel d’entreprises, de services variés (restauration, salle d’exposition, …).  Des commerces et services de proximité permettent de répondre aux besoins des professionnels mais aussi des habitants et de la population de transit : pharmacie, poste, auto-école, boulangerie, supermarché …

En chiffres :

Ce cluster créatif rassemble de nombreux domaines d’activités : musique, cinéma, théâtre, architecture et urbanisme communication évènementiel, audiovisuel … Le projet urbain des Terres Neuves Terres conjugue mixité sociale et urbaine, développement économique, démocratie participative et respect des critères environnementaux dans les constructions et aménagements.  C’est ainsi une opération d’aménagement exemplaire que Vilogia s’est engagée en décembre 2014 à poursuivre, avec notamment la restructuration complète du bâtiment A et la démolition-reconstruction de l’Ilot G, derniers vestiges de la cité Yves Farges. Intégrant une dimension économique importante, ce quartier transformé en véritable morceau de ville est aujourd’hui en parfaite synergie avec la mise en œuvre du projet « Cité numérique » par Euratlantique (Opération d’Intérêt National pour l’accompagnement de la LGV à Bordeaux).

Sont impliqués dans ce projet aux côtés de Vilogia (aménageur du site) l’ADEME, CETE, CTBA, la région Aquitaine, la ville de Bègles.

Crédits photos : Vilogia, IGN, Philippe CAUMES, Dalkia

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Mots clés associés à cet article :#AménagementDeQuartier #Anru

Articles associés
Vos réactions

Laisser un commentaire