Masquer le menu

23 février 2017

Aménagement & patrimoine

Les réseaux de chaleur de trois quartiers Vilogia

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Aujourd’hui, les professionnels de la construction cherchent à diminuer la consommation énergétique des bâtiments. Les réseaux de chaleur sont-ils une solution de desserte énergétique pertinente ? Définition et exemples de réseaux de chaleur dans trois quartiers Vilogia.

Qu’est-ce qu’un réseau de chaleur ?

Un réseau de chaleur est un système de distribution de chaleur produite de façon centralisée, permettant de desservir plusieurs bâtiments (logements, écoles, piscines…) et donc plusieurs usagers.

Un réseau de chaleur comprend :

Les réseaux de chaleur vertueux – définition

Les réseaux de chaleur vertueux sont des réseaux alimentés à plus de 50% par des énergies renouvelables ou de récupération. La chaleur transitant sur les réseaux de chaleur est utilisée pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire des bâtiments qui y sont raccordés.

Exemples d’atouts des réseaux de chaleur vertueux, y compris pour les quartiers neufs :

En savoir plus : cliquez-ici pour consulter le site de l’ADEME

 Les réseaux de chaleur de trois quartiers Vilogia

Dans la continuité de la rénovation urbaine du quartier du Pacot Vandracq, un partenariat entre la Ville de Lambersart et Vilogia a permis la création d’un nouveau réseau de chaleur urbain vertueux en 2013. Ce partenariat Ville-Bailleur a permis l’installation par l’entreprise ENGIE (anciennement Cotely Services) d’une chaudière biomasse, mise en service en 2014.

Ce nouveau réseau de chaleur est très peu polluant, conformément aux normes les plus exigeantes actuellement. Mickaël Cuvillier, Responsable des Contrats de Maintenance chez Vilogia.

Maîtriser les consommations énergétiques

L’installation permet de poursuivre l’effort de maîtrise des charges thermiques des usagers, qu’ils soient locataires Vilogia ou autres habitants de Lambersart raccordés. Pour les particuliers comme pour la collectivité, ce réseau de chaleur devrait avoir un effet positif sur les factures.

Se chauffer grâce à un réseau de chaleur est plus intéressant financièrement pour nos locataires. Le meilleur compromis reste celui de la mixité d’énergie. Mickaël Cuvillier, Responsable des Contrats de Maintenance chez Vilogia.

chaufferie vdaAfin d’optimiser le réseau de chaleur, la chaufferie du quartier Résidence s’est dotée en 2015 d’un nouveau moteur en cogénération, plus performant. Il permet de rejeter 800 tonnes de C02 de moins par an que l’ancien moteur. Cette nouvelle chaufferie permet aussi d’étendre le réseau de chaleur et de toucher 560 logements de plus par le passage sous la voie ferrée (6 mètres en dessous) et dont les travaux ont dû être réalisés de nuit afin de ne pas perturber le passage des trains. Une pompe à chaleur récupérant la chaleur dans la nappe phréatique sera mise en service en 2017, apportant environ 5% des besoins en chaleur du réseau.

En 2014, la chaufferie s’est dotée d’un nouveau moteur de cogénération, plus performant. La chaleur produite par cette chaufferie alimente des logements Vilogia, Partenord ainsi que les équipements publics de la Ville (piscine, centre social…). Dans le cadre d’un projet pour habiller la façade de la chaufferie, des jeunes du quartier ont peint le mur de la chaufferie. Cette fresque représente toute la machinerie qui se trouve à l’intérieur.

En 2021, tous les bâtiments neufs devront être à énergie positive. Vilogia anticipe dès aujourd’hui les contraintes techniques relatives aux normes thermiques et propose à ses habitants des logements qui permettent une parfaite maîtrise des charges liées à l’énergie. Le modèle de collecte d’électricité renouvelable produite par les bâtiments existe déjà (solaire photovoltaïque), il reste cependant à développer avec les réseaux de chaleur.

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Mots clés associés à cet article :#Aménagement #ConsommationÉnergétique #Innovation

Articles associés
Vos réactions

Laisser un commentaire