Masquer le menu

12 septembre 2017

Et si demain ?

Projets européens : insuffler l’esprit d’innovation

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Les projets européens servent à financer les initiatives et les expérimentations innovantes chez Vilogia qui ne verraient pas le jour sans les subventions de l’Union Européenne. Après TRIME, qui vient de s’achever, trois autres projets sont en cours : PVSITES, E=0 (Energiesprong) et InBETWEEN. Ils visent à améliorer au quotidien le confort et le mieux-vivre de nos locataires.

À quoi servent-ils ?

Ces projets s’alignent avec la stratégie et les priorités de Vilogia et couvrent diverses thématiques : le logement de demain, l’architecture durable, les technologies du bâtiment, l’efficacité énergétique, les solutions TIC et IOT (Internet of Things), la régénération urbaine, les quartiers smart et l’innovation sociale. Les projets sont montés avec des équipes internationales regroupant les acteurs du logement tels que les centres de recherche, les universités, les architectes, les entreprises du bâtiment, les start-ups et entreprises IT ainsi que les fournisseurs de solutions. D’une durée de 3 à 4 ans, ils nécessitent un suivi institutionnel, managérial, financier et administratif.

FullSizeRend2erCes projets nous permettent d’avoir un retour d’expériences via une phase de tests, de la nourrir avec les dernières technologies ou des solutions existantes ou à venir. Et au final d’insuffler l’esprit d’innovation chez VilogiaAgnieszka Bogucka, chef de projets européens

TRIME, quel bilan ?

Le projet TRIME (Trias Mores Energetica) est un projet européen mis en place en 2014 dans cinq pays d’Europe afin de sensibiliser les locataires de logements sociaux à réduire leur facture énergétique. Vilogia est l’un des sept organismes de logements sociaux ayant participé à ce projet aux côtés de l’Université de Delft (Pays-Bas) notamment. Le projet a pris fin en juin 2016. Une approche commune et pédagogique a été établie dans le but d’aider les locataires à comprendre leur facture et à changer leurs habitudes. En France, l’expérimentation s’est déroulée à Bordeaux et à Tourcoing en en 2015-2016, puis dans plusieurs villes dans le Nord en 2016-2017. Dans ces quartiers, des « ambassadeurs énergie » bénévoles ont été formés pour sensibiliser les habitants de leurs immeubles aux gestes éco-citoyens. Les économies d’énergie visées étaient d’environ 9% chez environ 4 000 habitants dans les cinq pays concernés. Objectif atteint ? « Pas tout à fait, regrette Agnieszka Bogucka, chef de projets européens au sein du département Technique & Innovation, pour qui les données de la consommation d’énergie récoltées manuellement ou via le comptage intelligent n’étaient pas suffisamment fiables et significatives pour nous permettre d’atteindre cet objectif ». En effet, rares sont les locataires à avoir conservé leurs factures des années précédentes rendant difficile la comparaison des consommations. « Mais la vraie réussite du projet, ajoute-elle, c’est l’esprit d’entraide qui s’est instauré entre les locataires et les ambassadeurs énergie. Les locataires se sont vraiment impliqués dans le projet, ils ont joué le jeu. »

À SAVOIR

Pour chaque projet, un bailleur reçoit une enveloppe globale répartie selon son implication et ses tâches. Depuis 4 ans, Vilogia a reçu 1,2 million d’euros de subventions dans le cadre de ces différents projets.

Et après ?

« Le bilan de TRIME nous apprend aujourd’hui qu’un accompagnement de nos locataires est nécessaire sur la durée. Aujourd’hui, les technologies nous permettent d’être informés en temps réel sur l’état de nos factures. À nous ensuite de guider les utilisateurs dans l’utilisation de ces outils ou de rendre ces technologies plus accessibles, ce qui n’est pas encore le cas. En tant que bailleur, nous avons la responsabilité d’accompagner nos locataires en leur montrant les solutions qui permettent de mieux gérer leur consommation d’énergie et diminuer leur empreinte sur l’environnement.  Le seul moyen d’y parvenir est d’associer l’apport d’une technologie intelligente à un accompagnement durable et personnalisé », conclut Agnieszka Bogucka.

InBetween, la suite logique de TRIME

Ce nouveau projet démarrera en novembre pour une durée de 3 ans et vise un accompagnement plus personnalisé et flexible du locataire. « Nous avons constaté qu’une approche globale ne suffisait pas mais que nous devions l’adapter aux besoins de chaque consommateur », indique Agnieszka Bogucka. Ainsi, grâce une collaboration internationale, dans le Nord, une quarantaine de logements seront équipés en technologies smarthome qui permettront d’identifier le gaspillage d’énergie et d’apprendre aux locataires comment conserver l’énergie. InBetween vise à améliorer la connaissance et l’utilisation de la technologie grâce à un design pensé pour les utilisateurs, selon leurs besoins.

Ce projet constitue la suite logique de TRIME et s’inscrit dans la continuité des recherches de Vilogia sur des solutions techniques pour améliorer le confort et la gestion d’énergie dans les logements.

EN SAVOIR PLUS

Logos TRIME

 

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Mots clés associés à cet article :#Europe #Innovation #InnovationSociale #ProjetsEuropéens #Trime

Articles associés
Vos réactions

Laisser un commentaire