Masquer le menu

12 novembre 2015

Et si demain ?

I-Stay@Home : bien vieillir à domicile

Partager :

S'abonner au flux RSS :

D’après le rapport annuel de 2012 sur le vieillissement démographique par l’Union Européenne, 20% de la population aura plus de 65 ans en 2020. Le monde du logement est fortement impacté par ce vieillissement de la population.

En réponse au vieillissement progressif et l’accroissement des situations de dépendance Vilogia, huit autres bailleurs sociaux et six partenaires technologiques ont collaboré dès 2013 pour créer une plate-forme transnationale pour le maintien des seniors et personnes handicapées à domicile : I-Stay@Home (ICT Solutions for an ageing society). Ces acteurs sont implantés dans cinq pays du nord-ouest de l’Europe : France, Belgique, Angleterre, Allemagne et Pays-Bas. Leur objectif : proposer une solution accessible à tous pour bien vieillir à domicile dans un cadre de vie qui participe au développement de l’autonomie

Le projet I-Stay@Home s’est déroulé en quatre phases :

  1. Identification des préoccupations essentielles des personnes âgées et/ou handicapées en terme de maintien à domicile ;
  2. Présélection  d’objets connectés et de services ;
  3. Test sur 200 foyers de locataires des bailleurs sociaux participants (dont 20 chez Vilogia) ;
  4. Publication des résultats et choix des meilleurs services qui pourront être distribués par les bailleurs aux locataires seniors.

Ce projet a été subventionné par l’Union Européenne dans le cadre du programme INTERREG IVB North-West Europe, Call 9.


Rester autonome grâce à la technologie : les objets connectés pour les personnes âgées et/ou handicapées

Au sein des cinq pays porteurs du projet, 185 locataires âgés et/ou handicapés ont été interviewés afin de connaître leurs besoins, leurs préoccupations et leur ressenti face à l’introduction des nouvelles technologies dans leur quotidien pour les aider à mieux vivre leur vie de manière autonome.

L’étude a permis d’identifier leurs difficultés quotidiennes :

L’enquête a également permis d’identifier les barrières à l’adoption des nouvelles technologies : le coût de ses outils, la facilité d’utilisation ainsi que leur fiabilité.

Les résultats de l’étude ont permis de sélectionner un panel de solutions TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) à tester chez les locataires des partenaires bailleurs.

Belencontre à Tourcoing : Les locataires de Vilogia testent les objets connectés

I Stay at Home - Tensiomètre connecté

 

Vingt familles de locataires de Vilogia du quartier de Belencontre à Tourcoing (59) ont testé sur une période d’un an (début : juin 2014) plusieurs objets connectés en lien avec la santé ou l’autonomie tels que : balance connectée, tensiomètre connecté, tablette numérique, aspirateur autonome, … attribués selon leur profil.

 

I Stay at Home - Aspirateur autonome

 

 

Chaque locataire a été rencontré individuellement pour se voir expliquer l’usage de ces objets connectés et sont accompagnés aussi souvent que nécessaire (au moins une fois par mois). Une première expérimentation technologique pour Vilogia au service des seniors !

 

 

 Bilan du projet européen I-Stay@Home : une réussite !

Les résultats démontrent que ces outils  facilitent la vie des personnes âgées et/ou handicapées sur la sécurité, le confort et surtout la communication. Cette observation terrain a permis une prise de conscience de l’isolement social chez ces locataires et a confirmé l’importance des solutions TIC. En effet, les applications installées sur les tablettes numériques leur permettent de garder contact avec leurs proches et d’être autonomes au quotidien pour faire leurs courses et être livré à domicile, gérer leur compte bancaire. Contrairement aux idées reçues, les seniors se sont rapidement adaptées à l’utilisation de ces nouvelles technologies.

Les cinq pays porteurs du projet ont ainsi pu déterminer les meilleurs outils et constituer un package qui pourrait être distribué par les bailleurs à leurs locataires, en complément d’un logement adapté. Les résultats ont été communiqués à la Commission Européenne. À présent restent à trouver des subventions pour déployer cette méthodologie.

I-stay@home a notamment rappelé qu’au-delà d’un besoin de logement adapté, le contact humain et l’accompagnement des seniors est un besoin essentiel. Associations, organisation spécialisées, et bailleurs doivent s’associer pour répondre aux attentes des personnes en perte de mobilité et compléter leur offre dans ce projet du « bien vieillir à domicile ».

Vilogia travaille en faveur du maintien à domicile

Vilogia avait déjà entamé en 2005 une réflexion sur le vieillissement de la population et l’adaptation de ses logements à la perte de mobilité. Depuis, plus de 1 000 logements ont été adaptés.

 

En savoir plus :

 

Logos I stay at Home

 

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Mots clés associés à cet article :#Innovation

Articles associés
Vos réactions

Laisser un commentaire