Masquer le menu

6 novembre 2015

HEP

HEP : Une méthode expérimentale d’aménagement de quartiers producteurs d’énergie

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Le projet de requalification de Mouvaux l’Escalette a été sélectionné pour être l’un des projets expérimentaux de la Troisième révolution industrielle, baptisée rev3, sur le territoire du Nord-Pas de Calais.

IMG_9947À l’aube de la Troisième Révolution Industrielle, Vilogia affirme une nouvelle fois sa qualité de précurseur en matière d’innovation pour l’habitat. En s’intégrant dans l’ambitieux projet régional de mutation énergétique, incarné par l’économiste américain Jeremy Rifkin, Vilogia met en œuvre son expertise technique en matière de construction et d’aménagement du territoire, mais également son savoir-faire reconnu dans les démarches de concertation avec les habitants.

C’est grâce à notre capacité d’innovation, à notre volonté d’anticiper les besoins de demain et de dépasser les limites établies, que nous créerons ensemble – habitants, partenaires, institutionnels… – de nouveaux leviers pour une rénovation urbaine prenant en compte l’intégration d’une économie durable au cœur des quartiers.Philippe Rémignon, Directeur Général de Vilogia S.A

 

La méthode HEP® qu’est-ce que c’est ?

Fondée sur deux principes, la méthode HEP® repose sur :

Un seul mot d’ordre : l’énergie. L’énergie que les habitants mettent dans leur participation au projet, l’énergie qu’ils souhaitent redonner au quartier grâce à la réintroduction d’une économie de proximité, et l’énergie comme source de production qui sera économisée via l’utilisation des nouvelles technologies.

Un projet urbain : la renaissance d’un quartier

Le quartier de l’Escalette à Mouvaux, en métropole lilloise a vu le jour il y a soixante-cinq ans. Cette cité-jardin très novatrice pour l’époque avait pour but de loger les salariés du textile et leur famille. En 2014, l’Escalette est à nouveau un quartier pionnier dans la nouvelle révolution industrielle dans laquelle nous entrons.

Notre idée : faire de cette cité-jardin vieillissante et énergivore des années 50 un modèle de la ville de 2030. Cet avenir urbain, qui pourrait être technique, froid ou subi ; nous l’avons souhaité créatif, convivial et partagé.Ludovic Rousseau, Chef de projets

Ce projet de réhabilitation s’inscrit dans le cadre de la Troisième Révolution Industrielle et applique la méthode HEP – Habita(n)ts à Energies Positives®.

Réfléchir le quartier de l’Escalette c’est également l’occasion de le redynamiser en y réintégrant une vie économique. De nouveaux services devraient y voir le jour pour favoriser l’attractivité économique du quartier et la création d’emplois.

Un programme de réhabilitation en co-conception

La participation des habitants à la transformation de leur quartier est un aspect fondamental et innovant du projet. Bien au-delà de la simple participation, une chance est donnée aux habitants de coproduire le projet et ainsi, de devenir acteurs de la transformation de leur quartier. Pour cela ils sont impliqués dans les différentes étapes du projet, ils ont la possibilité d’exprimer leurs besoins et leurs avis sur les meilleures solutions pour créer un cadre de vie agréable.

Les habitants, locataires et propriétaires, petits et grands, sont conviés régulièrement à des réunions et groupes de travail pour participer à des échanges sur des sujets variés : énergies renouvelables, architecture, bâtiments, circulation de l’information…

Une première phase de dialogue a débuté avec les habitants et les acteurs locaux en 2014. Les habitant ont été informés, sensibilisés et formés sur les objectifs et enjeux du développement durable, de l’urbanisme durable et de la Troisième Révolution Industrielle, et enfin sur la nouvelle démarche participative que leur propose Vilogia.

Ainsi, ils ont été invités à faire part de leur vision du futur quartier aux urbanistes, paysagistes, architectes, qui ont ensuite travaillé sur une proposition de projet : pas moins d’une vingtaine de rendez-vous ont eu lieu en un an et demi pour permettre à chaque partie prenante de s’exprimer sur l’avenir du quartier.

La seconde phase de concertation commencé en novembre 2015 intègre elle-aussi les habitants et les acteurs locaux à l’avancée du projet. Cette nouvelle phase de concertation est coordonnée par une architecte-médiatrice du cabinet Archiae, véritable représentant de la maîtrise d’usage et relais d’informations local en contact permanent avec les habitants.

L’agence Engasser & Associés, maître d’œuvre du projet

Le 8 juin 2015, l’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine, dont l’agence Engasser associés est mandataire, a été sélectionnée pour orchestrer et mettre en œuvre cet emblématique projet urbain. Cette décision est le résultat de la décision d’un jury composé de représentants de Vilogia, de la Ville, de la MEL, de la région Nord-Pas de Calais, de la Chambre de commerce et d’Industrie Grand Lille, du PUCA, d’architectes indépendants et des ambassadeurs de locataires et propriétaires.

Découvrir le communiqué de presse dédié

Le quartier à énergie positive : le modèle de la ville de demain !

Plus d’informations sur la Troisième Révolution Industrielle sur rev3.fr

 

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Mots clés associés à cet article :#Innovation #TroisièmeRévolutionIndustrielle

Articles associés
Vos réactions

Laisser un commentaire