Masquer le menu

2 novembre 2016

Aménagement & patrimoine

De la prise de décision à la réception des travaux : les étapes d’une réhabilitation

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Comme toutes les constructions, les logements vivent et finissent par vieillir.
Pour offrir un cadre de vie agréable à ses locataires, Vilogia a réhabilité près de 950 logements en 2015.

Réhabilitations Vilogia à Lille, rue de la LoireLa réhabilitation concerne les travaux de rénovation lourde sur le patrimoine existant, faisant l’objet de prêts aidés de l’État avec une incidence sur le loyer. L’objectif d’une réhabilitation est d’améliorer le confort au quotidien des locataires et de réduire durablement les consommations énergétiques du bâtiment. L’objectif : permettre aux locataires une meilleure maîtrise de leurs charges.

Les étapes d’un projet de réhabilitation dans les Hauts-de-France

Étape 1 : Décision, élaboration du programme, montage de l’opération

Tous les bâtiments ne peuvent être réhabilités en même temps. Le choix est fait chaque année par Vilogia et donne lieu au Plan Stratégique de Patrimoine (PSP), une planification des réhabilitations à 5 ans. Vilogia analyse notamment les besoins par bâtiments, les études de marché et le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) – qui classe les bâtiments en fonction de leur étiquette énergétique – pour élaborer le Plan Stratégique de Patrimoine (PSP) et ainsi déterminer les projets de réhabilitation.

Le Plan Stratégique de Patrimoine (PSP) permet une projection technique de la stratégie de l’entreprise sur le patrimoine. C’est une analyse du patrimoine existant et des différentes évolutions possibles : maintien en l’état, réhabilitation, démolition avec ou sans reconstruction, vente… Il permet la définition d’objectifs d’intervention sur le parc existant en tenant compte des contraintes (économiques, sociales, institutionnelles) de l’environnement externe.

Les réhabilitations sont priorisées suivant trois grands objectifs : l’impact sur les charges des locataires, le renforcement de la sécurité collective et celui de la sécurité des personnes.

Vilogia priorise les réhabilitations thermiques en fonction des bâtiments les plus énergivores (classés en E, F et G) de son parc. La réhabilitation thermique permet de les faire passer d’une étiquette énergétique a minima à une étiquette C.

Chaque année, pour le Nord par exemple, Vilogia présente sa programmation des chantiers pour l’année suivante et la pré-programmation (à deux ans) à la Métropole Européenne de Lille. Puis est élaboré un diagnostic technique, thermique et amiante. L’ensemble constitue le projet de réhabilitation.

Étape 2 : Validation du projet et concertation avec les habitants

Le projet est validé en plusieurs temps :

  1. Présentation des projets à la Ville, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM), aux associations de locataires représentatives (nationales et/ou locales) ;
  2. Réunion de concertation avec les locataires pour présentation globale du projet : travaux, surfaces, charges… Sont conviées également la Ville, les associations de locataires et la DDTM ;
  3. Vote des locataires, dépouillement et communication des résultats aux locataires.

L’ensemble des habitants, présent ou non lors de la réunion de concertation, se voit adresser une copie de l’ensemble des documents présentés, la position des associations, les répercussions sur le loyer, les charges locatives et un bulletin de vote à retourner sous un mois.

Cette phase de consultation est régie par la circulaire du 6 août 1993 :

Lorsque le projet rejeté comporte des travaux indispensables au maintien en état des bâtiments ou de la sécurité domestique, Vilogia examine au cas par cas les travaux à opérer.

Étape 3 : Lancement des appels d’offres et choix des entreprises pour les travaux

Étape 4 : Présentation du planning des travaux, lancement du chantier et suivi des travaux

Comité de pilotage Lille Vilogia

Avant le démarrage des travaux, une réunion publique organisée avec les locataires et la Ville permet de rappeler le programme des travaux et le déroulement du chantier. Tout au long du chantier, des réunions hebdomadaires rassemblent le Conducteur de programme, le maître d’œuvre, les entreprises ainsi que Vilogia représenté par le Chargé de clientèle. Le Chargé de clientèle fait le lien entre les locataires et Vilogia, il convie les locataires référents aux comités de pilotage pour les informer sur le bon déroulement des travaux. Les locataires référents peuvent alors diffuser les informations à l’ensemble des habitants.

Étape 5 : Réception individuelle des travaux, fin du chantier et actualisation des loyers

Zoom sur l’accompagnement des locataires Vilogia dans leur relogement

Une réhabilitation peut être organisée en plusieurs phases. Les locataires peuvent se voir proposer un logement temporaire le temps des travaux ou une solution de relogement.

Lorsqu’une procédure de relogement est mise en place, une étude par foyer est réalisée. Vilogia peut proposer jusqu’à trois logements aux locataires en fonction de leurs ressources et de leur situation familiale.  Il peut également représenter une opportunité et un nouveau projet de vie pour les locataires : logement plus récent ou neuf, accession à la propriété, équipements supplémentaires (ex : ascenseur)… Le relogement inter-bailleurs est également possible.

 Les chiffres Vilogia 2015

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Mots clés associés à cet article :#AccompagnementSocial #Logement #Réhabilitation #Relogement

Articles associés
Vos réactions

Laisser un commentaire