Masquer le menu

20 mars 2017

Et si demain ?

Le BIM et la maquette numérique

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Le développement du numérique dans le bâtiment connaît depuis quelques années une croissance rapide. Le BIM (Building Information Modeling) s’impose lentement mais sûrement chez les professionnels du bâtiment : ils étaient 11% à déclarer l’utiliser en octobre 2016. Le BIM offre des possibilités qui s’étendent bien au-delà du chantier et qui intéressent au premier plan le métier de bailleur.

Qu’est-ce que le BIM – Building Information Modeling ?

Le BIM peut être défini comme l’ensemble des processus mis en œuvre pour structurer et fiabiliser les données relatives à une construction, projeté sous forme d’une maquette numérique pouvant intégrer jusqu’à 7 dimensions (7D) : géométrie, temps de réalisation, contrat de maintenance, coût de remplacement, performance environnementale. L’objectif du BIM est d’apporter une meilleure qualité aux bâtiments construits et une meilleure prise en compte de l’exploitation et de la maintenance.

Focus sur la maquette numérique

La maquette numérique est constituée d’objets et d’espaces identifiés et renseignés : nature, composition, propriétés physiques, mécaniques, comportement, performances… Elle intègre toutes les informations utiles aux différentes étapes du cycle de vie d’un bâtiment : conception, réalisation, réception, maintenance, démolition… En fonction des étapes de ce cycle de vie, elle prend les appellations suivantes :

BIM et maquette numérique - VilogiaLa maquette numérique et toutes les informations qu’elle contient permet d’avoir une meilleure connaissance du patrimoine et de pouvoir mieux le gérer. Pour les clients, le BIM permet de leur proposer un logement plus qualitatif, une meilleure réactivité sur la maintenance et une fiabilisation des informations partagées comme les surfaces, les charges…

La maquette numérique peut être utilisée avant la construction, lors de la présentation du projet ou pour répondre à un concours de Maîtrise d’Ouvrage (aperçu du bâtiment et de son intégration dans le quartier) ou même lors de la commercialisation pour permettre à l’acheteur de se projeter. Pour un patrimoine existant, il faut alors scanner les bâtiments ou partir des plans 2D afin de les modéliser sous forme de maquette numérique.

Les bénéfices du BIM

Vilogia expérimente le BIM

Premier bilan et retours d’expériences pour Vilogia

Deux retours d’expériences ont été menés sur des opérations réalisées à partir de maquettes BIM développées par Bouygues Bâtiment Nord-Est à Hem (59) et La Madeleine (59). Le bilan est globalement positif. Les acteurs mettent notamment en avant un gain de temps, une optimisation des solutions techniques mais un manque de communication entre Maître d’œuvre et entreprise autour de la maquette.

Vilogia expérimente le BIM à Lyon

Vilogia a choisi le secteur de Lyon pour expérimenter le BIM avant un déploiement national. Vilogia possède un patrimoine de 2 000 logements (ancien, neuf, VEFA, rachats de patrimoine). Vilogia vise également d’ici quelques années une utilisation systématique du BIM sur les opérations neuves et en réhabilitation.

Vilogia participe à un groupe de travail de l’Union Sociale pour l’Habitat autour du BIM et de la maquette numérique aux côtés d’autres bailleurs (Habitat 76, Habitat 29, SNI, Immobilière 3F). À l’issue des ateliers, un guide de sensibilisation au BIM à l’attention des Directeurs et Présidents d’entreprises sera réalisé.

L’utilisation du BIM nécessitera le recours à de nouveaux outils et, à terme, à de nouvelles compétences. Un défi collectif supplémentaire pour le monde HLM !

EN SAVOIR PLUS

Partager :

S'abonner au flux RSS :

Mots clés associés à cet article :#Bim #Innovation #Patrimoine

Articles associés
Vos réactions

Laisser un commentaire